Anne-Sophie Desclèves

Artiste et photographe

Anne-Sophie Desclèves : artiste et photographe


Curieuse et observatrice, aimant la nature, elle arpente depuis son enfance la montagne, la campagne, les bords de mer et de rivière, toujours armée de son appareil photo. Elle recherche une lumière, une atmosphère, une couleur, une forme ou un élément original.

Pour ses 10 ans ses parents lui offrent son premier appareil réflex argentique, d'occasion. La cellule ne fonctionnant pas, elle apprend très vite à observer l'éclairage pour gérer manuellement ouverture et vitesse.

Diplômée en archéologie en 2002, elle approfondit la photographie argentique sous la tutelle de M. Pell, mestre de stage en photographie sous-marine à l’université de Nanterre.

Mais ce sont ses voyages, qu'elle multiplie depuis 2004, qui la conduisent à une nouvelle approche. Elle s'intéresse davantage aux personnes, attitudes et portraits, ainsi qu'à l'architecture.

A la recherche de "l'autre", ses voyages vont la conduire sur la route des cités anciennes, des ruines et des peuples étrangers. Elle rapportera ainsi du Pérou, de Bolivie, d'Inde, du Kenya, du Rwanda ou du Cambodge des clichés uniques de la vie quotidienne, de l'architecture et de la nature.

Passée au numérique depuis quelques années, son activité en France va s'orienter vers le reportage d’évènements, principalement des mariages, pour lesquels elle minimise l’utilisation du flash, jouant avec les couleurs, des cadrages soignés et la lumière naturelle.

Elle réalise quelques reportages, des journées évènements pour soutenir diverses associations tels que ABO ou Enfants du Mekong. Faisant partie d’un groupe de photographes, elle expose dans le cadre de cette association tous les ans depuis 2005, et réalise des expositions poncutelles telles qu’un travail sur le repos au festival d’Avignon en 2008 ou encore à la fête des Arts de l’île de la Jatte en 2012.

Depuis quelques années, son style évolue vers l'abstraction :

"Je joue avec la lumière et tire profit des aberrations chromatiques, que je choisis. J’utilise les flous liés à la profondeur de champ pour obtenir des images abstraites et graphiques"